Abdallahi Banda Sarr présente son rapport narratif devant la 5e Assemblée Générale de l’AMDM.

Le Secrétaire Général de l’association Main dans la Main, Imam Abdallahi Banda Sarr  a présenté un rapport narratif de son mandant, le samedi 10 mars 2018, au misée Nationale, lors de la cérémonie de démarrage de la 5ème Assemblée Général de l’AMDM placé sous le thème : «Douze ans au service de la Cohésion Sociale».

Texte intégral du rapport.

Excellences,  représentant des ambassades en Mauritanie

Monsieur le hakem ;

Le Maire de Ksar ;

Monsieur le représentant des autorités

Chers représentants de la presse nationale et internationale,

Monsieur le Président,

Messieurs les participants à l’AG

Mesdames et Messieurs

Chers invités,

Permettez-moi de vous remercier d’avoir embelli par votre présence, notre association, qui tient en ce samedi 10 mars 2018, la 5ème session ordinaire de son Assemblée Générale placé sous le slogan ; « 12 ans au service de la cohésion sociale »

Vous vous souvenez, certainement le 22 février 2014,  nous nous sommes réunis dans cette même salle du musée pour célébrer la 4ème session ordinaire de notre Assemblée Générale. Une réunion, qui a été marquée par une forte fraternisation et des débats francs de la part des participants et dont les résolutions ont abouti aux conclusions suivantes :

  • l’approbation d’une stratégie 2014-2017,
  • L’approbation des statuts ;
  • L’élection d’un Bureau Exécutif composé de 7 personnes,
  • L’élection d’un comité d’honneur de 7 membres
  • L’élection d’un Conseil d’Administration de 15 membres.

Mais c’est ici une occasion de marquer une pause, et de se souvenir, des personnes qui étaient ici avec nous mais qui nous ont quittés par la volonté d’Allah pour l’autre monde. On peut citer entre autre feu maitre Aly Bakary Camara décédé le vendredi 13 mai 2016, suite à une longue maladie. Il fut membre du Conseil d’administration de l’AMDM de 2008 à 2013 puis membre du comité d’honneur depuis 2014. L’autre personne c’est notre sœur Hawa Traoré (vendredi 16 sept 2016) suite à un accident de voiture à Boghé. Elle était membre du bureau de la section de Boghé. Qu’Allah leur accorde son paradis et sa miséricorde.

Chère Assemblée Générale, depuis la désignation de notre bureau exécutif, nous nous sommes attelé à mettre en place les moyens nécessaires (administratifs et financiers) pour mener à bien notre mission qui consiste à la réalisation des objectifs fixés par les textes de l’association à savoir : « la gestion de l’association et de son action, l’élaboration du règlement intérieur, l’ouverture des sections. C’est ainsi, nous basant, sur la stratégie que vous aviez adoptée, nous nous sommes mis au travail en élaborant chaque année notre plan d’action suivi de son budget et que nous avions présenté à notre honorable conseil d’administration pour approbation.

C’est ici une occasion de saluer l’esprit de compréhension des membres qui compose cette instance de contrôle et de suivi, qui malgré le planning chargé de ses membres n’a ménagé aucun effort pour la réussite de la noble tâche qui nous a été confié.

Chers frères, et chères sœurs,

Avant de rentrer dans les détails qui concernent la stratégie que vous aviez adoptée, je me permettrais de m’arrêter sur certaines de ces actions phares, pour apporter des éclaircissements sur leurs contenus et réalisations. Il s’agit entre autres :

  • des colloques de fraternité,
  • des rencontres de fraternité,
  • des caravanes de fraternité,
  • de l’action féminine
  • Du partenariat

Il s’agit ici de doter votre auguste Assemblée, d’informations supplémentaires pour lui permettre de mieux appréhender et comprendre l’esprit et l’environnement dans lesquels notre bureau a travaillé durant son mandant 2014-2017.

  • Colloques de Fraternité:

Depuis son élection, en 2014, notre bureau a pu organiser quatre colloques dit «colloque de Fraternité » pour vulgariser les questions épineuses relatives à l’unité nationale et à la cohésion sociale. Il s’agit des évènements qui fédèrent plusieurs activités : débats, conférences, soirées culturelles, sessions de formations, marches de fraternités, etc.

Grâce à Allah, elles ont laissé un impact positif sur les populations mauritaniennes, qui ont compris l’importance de la cohabitation et de la nécessité de la préserver à travers les dialogues responsables, les débats constructifs. Parmi les particularités de ces colloques, la participation de personnalités en provenance de l’intérieur du pays dont la contribution dans les différents ateliers a été bien appréciée.

Le 2ème colloque de fraternité a été tenu du 07 au 10 Mai 2015, sous le slogan «Pour une société de justice». Ce colloque avait la particularité de traiter le sujet de l’esclavage et de ses séquelles, de même que la cohabitation entre les communautés. En marge des activités du colloque, une marche des enfants, « pour un avenir sûr, partagé par tous » a été organisée. Ce colloque avait comme invités de marque le professeur Cheikh Saad Bouh Camara, le professeur Sow Samba, le président de l’association SOS Esclaves, l’architecte Boubacar Messaoud et l’érudit Ahmed Jiddou Ould Ahmed Bahi.

Le 3ème colloque de fraternité, dédié à la jeunesse mauritanienne sous le slogan «Pour une génération de fraternité» a été organisé du 7 au 10 avril 2016 à Nouakchott. L’ouverture a eu lieu à l’ancienne maison des jeunes et la clôture a été marquée par la marche de fraternité des enfants, qui a démarré au carrefour BMD pour s’arrêter à l’espace de la biodiversité. Une forte présence des participants en provenance des différentes wilayas du pays, pris en charge par l’AMDM, avait été enregistrée.

Du 31 mars au 3 avril 2017, L’AMDM a tenu  à Nouakchott son 4ème colloque de Fraternité sous le slogan : «…Et la diversité de vos couleurs et de vos langues… ».

75 participations en provenance de l’intérieur ont été logé dans des maisons. Seulement l’AMDM déplore la non autorisation de la marche des enfants, durant ce 4ème colloque.

 

  • Rencontres de fraternité:

Cette activité phare a été réalisé 4 fois deux à Nouakchott et deux à l’intérieur du pays (Bababé et Kiffa). Les rencontres de fraternité sont des sortes de « camp de vacance » où des personnes de toutes les composantes de notre population séjournent ensemble pendant une semaine dans l’esprit d’échange, de tolérance et de compréhension à travers des activités telles que les conférences, les cours d’éducations islamiques et civiques, les débats et les formations. Pour le nombre de participation à cette manifestation culturelle, on peut estimer  à 120 participants en moyenne par rencontre.

L’AMDM a tenu sa 7ème rencontre du 31 décembre 2014 au 04 janvier 2015, à l’école Toufeil Ibn Amir(Arafat) sous la devise« Notre fraternité, notre force».

La 8èmerencontre a été organisée à l’ISERI de Nouakchott, du 13 au 18 aout 2015 et sous la devise: « Notre fraternité au-delà de toutes considérations ».

Du 19 au 21 aout 2016, l’AMDM, organise sa 9ème rencontre de fraternité à Bababé, sous le  thème : « le musulman est le frère du musulman». Durant trois jours, un message de consolidation des valeurs de la fraternité a été partagé entre toutes les composantes sociales et culturelles qui ont participé à cette rencontre. 120 jeunes en provenance de treize localités différentes du Brakna, du gorgol et du guidimakha ont participé à cette manifestation.

Toujours dans sa politique de décentralisation des activités liées  aux rencontres de fraternités, l’AMDM a organisé du 18 au 22 janvier 2018, sa 10ème rencontre de fraternité à Kiffa, situé dans la wilaya de l’Assaba. Cette manifestation culturelle programmée en décembre 2007, n’a pu avoir lieu qu’en 2018 à cause d’un problème d’autorisation de la part des autorités administratives locales. Cette dixième rencontre de fraternité a été placée sous le slogan : «NOTRE FRATERNITE EST AU DESSUS DE TOUTES CONSIDERATION ». 145 jeunes des moughataas de la région de Assaba se sont joints à ceux de la capitale Kiffa, pour participer à cette rencontre.

 

  • Caravanes de fraternité:

Pour s’approcher des populations de l’intérieur, notre bureau organise chaque année des caravanes à caractère sociales et éducatives. Depuis 2014, l’Association a réalisé 4 caravanes de fraternité réparties entre les Wilaya du Brakna et du Gorgol, ou elle a pu toucher plus de 6000 personnes pour les consultations sanitaires et 1300 familles nécessiteuses pour les distributions de kits alimentaires et hygiéniques. L’AMDM profite de ses occasions pour  animer des conférences publiques.

La 5èmecaravane fraternellea été réalisée du 14 au 16 Novembre 2015. Elle a servi le village de Civé, situé dans la Commune de Toufunde Civé, wilaya du Gorgol. Elle a permis aux populations de Tokomadji, de Garly, de Dimechk, de Touldé Mbomrie en plus de ceux de Matam et de Jamel de bénéficier aussi bien des consultations gratuites et de distribution de médicaments ainsi que des colis alimentaires.

Du 22 au 24 septembre 17, l’AMDM a organisé sa 6ème caravane de fraternité dans la Moughataa du Brakana pour se solidariser avec les familles victimes des tempêtes de la nuit du lundi 4 sept.  Pour cette 6ème caravane l’AMDM a tenu à impliquer dans son action sociale et humanitaire d’autres organisations de la société civile partenaire et partageant les mêmes objectifs fraternels. Il s’agit de la Marmite du Partage, AMAM, SOS-Paires Educateurs, Association Ihsan, Association Ennour, le club de la fraternité, l’Institut d’enseignement de la langue arabe. La caravane de la « coalition de fraternité » a procédé à la distribution de 150 colis alimentaires dans les villages: Mballadji1: 25 colis, Houdallaye : 25, Niakaka : 15, Mballadji2 : 5 Mabrouk : 10, Sarandogou : 10, Afnya : 5, Rouemdi Taleb Ahmed : 15, Dioulom : 15, MBonDieri : 10, Mondi:6 et le village PK16 : 9.

Par ailleurs, une enveloppe de 1 800 000 UM, collectée dans ce sens a également été répartie entre  les familles pour la reconstruction d’habitations détruites à travers les 11 villages.

 

  • L’action féminine

La femme au  sein de l’AMDM est à l’avant-garde pour la réalisation de la noble mission de l’Association. La Commission Chargée de la Promotion Féminine (CPF) a pour tâches entre autres de : Promouvoir la formation et la sensibilisation de la femme, d’améliorer ses conditions socio-économiques et sanitaire et de cultiver l’esprit de la fraternité.

Plusieurs réalisations de qualités: 24 journées pédagogiques, 12 conférences publiques sur différents thèmes, 6 sessions de formations dont certaines en management, certaines sur la vie conjugale, d’autres relatives à la santé physique et mentale de la femme.

 

  • Centre d’écoute et multimédia pour les jeunes (CEMJ)

Dans le cadre de sa politique de partenariat, l’AMDM a bénéficié d’un financement de la part de l’union européenne par le biais du Projet Prévention des conflits et Promotion du dialogue interculturel en Mauritanie. Le financement a permis de mettre en place un Centre d’Ecoute et Multimédia des Jeunes pour  la consolidation de la paix et la non-violence à travers le réseautage et les NTICS (CEMJ).

Ce Centre équipé  d’une salle informatique pour la formation en bureautique (word, Excel, power etc), organise aussi des séminaires de formation et des thés débats pour les jeunes dont l’âge varie entre 18 à 36 ans.

  • Délégation AMDM au CIMEF (Cote d’ivoire)

Une délégation de l’AMDM dirigée par le Président l’ingénieur Beddou Salleck a participé du 10 au 16 août 2017, au centre VITIB de Grand Bassam (Zone franche), en République de Côte d’Ivoire au  colloque International des Musulmans de l’Espace Francophone (CIMEF).

Le thème général du colloque est intitulé : «l’Islam et les défis contemporains- comment rester fidele à la voie » Dix huit représentants des associations en provenance des pays suivants : Arabie Saoudite, Belgique, Burkina Faso, Canada, Côte d’Ivoire, France, Guinée, Ile Maurice, Maroc, Algérie, Niger, Qatar, Royaume Uni, Suisse, Sénégal, Togo, Benin. La Mauritanie a été représentée par l’association Main dans la Main.

 

  • Visite du professeur et conférencier, HASSAN IQUIOUSSEN :

Dans le cadre de l’invitation des conférenciers de renommés internationaux, l’AMDM a reçu du 13 au 18 septembre 2017, et pour la première fois la visite du professeur et conférencier, HASSAN IQUIOUSSEN, qui a animé 3 conférences et 3 formations pour le public mauritanien.

 

Chers participants à la 5ème Assemblée Générale, ceci n’est qu’un résumé des activités phares réalisées par l’AMDM durant la période qui s’étant de 2014 à 2017.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
4 + 13 =